Peau sensible du corps Comprendre ses causes et comment la protéger

Ce site Web a pour objectif de fournir des informations générales et ne remplace en aucun cas les conseils d'un médecin ou d'un spécialiste. Consultez un professionnel de la santé si les symptômes s'aggravent ou persistent.

La peau du corps peut devenir sensible pour de nombreuses raisons, allant des facteurs environnementaux comme les variations de température aux déclencheurs internes comme les changements hormonaux. Alors que certaines personnes sont prédisposées aux poussées de sensibilité cutanée, elle est très imprévisible et peut se produire à tout moment dans la vie d'un individu. Elle peut aussi apparaître sur n'importe quelle partie du corps et il est important de comprendre que la « peau sensible » n'est pas anormale, ni même une maladie.

Même s'il n'y a pas de remède véritable contre la peau sensible, elle peut être soignée et atténuée grâce à la compréhension. Il est possible de traiter le problème efficacement par la compréhension de son « langage » parallèlement aux causes de la peau sensible et aux stimuli qui peuvent l'aggraver.

SIGNES ET SYMPTÔMES

Comment reconnaitre une peau sèche et sensible?

Les symptômes visibles comprennent:

  • desquamation
  • rougeurs
  • gonflement
  • rugosité

accompagnés de sensations invisibles:
  • démangeaison
  • picotement
  • brûlure
  • sensation de tiraillement

La peau saine possède une fonction de barrière naturelle qui limite la perte d'eau et protège les couches inférieures contre les irritants.

Si les symptômes ne sont pas traités, ils peuvent causer des gerçures et des fendillements partout sur le corps.  

Certaines régions du corps sont plus sujettes à subir ces effets. Elles comprennent le dessus des mains, par example.

Le cuir chevelu est souvent sujet à la sensibilité : 60 % des femmes et 40 % des hommes souffrant de symptômes comme les rougeurs, les tiraillements, et les démangeaisons. Les études montrent que la sensibilité du cuir chevelu peut être causée par des micro-inflammations. 

La peau de la zone intime est différente de celle des autres parties du corps et comporte plusieurs barrières pour la protéger. Si ces barrières sont endommagées, par un nettoyage excessif par exemple, la peau peut devenir vulnérable aux démangeaisons, à l'inconfort et même aux infections.

Les changements causés par l'étirement de la peau - grossesse, perte de poids ou poussée de croissance - peuvent entraîner des vergetures, qui peuvent aussi être très sensibles et facilement irritées. Elles sont plus susceptibles d'apparaître sur les seins, l'abdomen et le haut des cuisses.

La fonction de barrière sur le dessus des mains est affaiblie, ce qui rend ces dernières vulnérables à la sensibilité.
Selon les estimations, environ 60 % des femmes ont le cuir chevelu sensible.

Les autres maladies de la peau partagent les mêmes symptômes, mais leurs causes et leurs solutions sont différentes.

Les allergies au soleil peuvent causer des rougeurs et des démangeaisons sur la peau. Toutefois, ces symptômes peuvent aussi être accompagnés de cloques, de pustules et d'éruptions. Les régions les plus touchées sont habituellement l'arrière des bras, les paumes et la poitrine. Ces allergies, dont la lucite polymorphe, sont relativement courantes et sont déclenchées par les rayons UV. Les écrans solaires peuvent être aussi un facteur. Lisez davantage sur la lucite polymorphe et les autres allergies au soleil.

La peau déshydratée est en fait une peau en santé qui manque d'humidité en raison d'un appauvrissement des aquaporines ou canaux à base de protéines, qui contrôlent le transfert de l'eau à l'intérieur et à l'extérieur des cellules. La création de nouvelles aquaporines a été montrée in vitro au moyen du glucoglycérol, un ingrédient actif.

La peau sèche peut présenter des symptômes différents, de la rugosité jusqu'à la desquamation et aux rougeurs. Elle est souvent accompagnée de démangeaisons intenses. Comme dans le cas de la peau sensible, la peau sèche peut apparaître partout sur le corps, mais elle est particulièrement courante sur les mains, les pieds, les genoux et les coudes. Elle est causée par un déficit de substances hygroscopiques ou facteurs d'hydratation naturelle (FHN), spécialement l'urée

La peau déshydratée et sèche peut devenir sensible, tout comme dans le cas des autres problèmes ou maladies de peau
La poitrine est une région sujette aux allergies solaires et peut présenter des rougeurs et des démangeaisons.
La création de nouvelles aquaporines a été montrée in vitro au moyen du glucoglycérol, un ingrédient actif.

Si vous ne savez pas quel problème de peau vous avez, notre test de peau pourrait vous aider. Ou encore, consultez votre médecin ou dermatologue pour recevoir un diagnostic professionnel.

CAUSES ET DÉCLENCHEURS

Quelles sont les causes de la peau sensible du corps?

Systèmes de protection naturels

La peau comprend un certain nombre de systèmes naturels pour se protéger et se garder en santé. À sa surface se trouve un film hydrolipidique composé d'eau, d'acides gras et de lipides. Il a un pH de 5 environ, qui est légèrement acide et protège la peau contre les invasions microbiennes et les attaques alcalines causées par le savon, par exemple. Il neutralise les substances alcalines en utilisant des substances tampons qui servent à rétablir et stabiliser l'équilibre de l'acidité de la peau.

Le film hydrolipidique recouvre le dessus de la couche supérieure de l'épiderme, appelée couche cornée ou stratum corneum. Ce film est composé de lipides et de cellules qui forment une barrière perméable. Il a aussi un pH moyen de 5 qui favorise :

  • la desquamation normale de la peau
  • la formation d'une barrière
  • le fonctionnement optimal des enzymes de la peau.

Tous ces systèmes dépendent de l'activité enzymatique, qui accélère les réactions biochimiques en gardant la peau hydratée et lisse et en la protégeant contre les irritants. Toutefois, dans la peau sensible, cette activité est inhibée, ce qui entraîne une perte excessive d'eau et la pénétration d'irritants dans la peau.

BARRIÈRE CUTANÉE

Protection contre les substances dangereuse
Film hydrolipidique
Protection contre la porte d'humidité

La couche cornée (stratum corneum) forme la couche supérieure de l'épiderme et protège le corps contre les substances externes.

Causes internes de la peau sensible du corps

  • Bien que la peau sensible puisse se produire à tous âges, elle est particulièrement prévalente durant la petite enfance et le troisième âge. À ces deux étapes de la vie, la peau est plus mince et la fonction de barrière est moins efficace, ce qui peut entraîner un déséquilibre du pH et une augmentation de la perte d'eau. La peau de bébé peut devenir sensible, en particulier dans les plis de peau et autour de la zone intime. Lisez davantage sur la peau à des âges différents.
  • Les changements hormonaux causés par le cycle menstruel, la grossesse, la puberté et la ménopause peuvent affaiblir la résistance de la peau aux irritants. Durant la grossesse, par exemple, il est courant que des vergetures se forment, rougissent et soient douloureuses.
  • Différents problèmes de peau peuvent s'accompagner d'une sensibilité aux irritants, notamment l'eczéma atopique et la peau sèche.
  • De la même façon, les personnes qui souffrent d'allergies de type I sont susceptibles d'avoir la peau sensible, en raison de la pénétration des pollens dans la peau.

Les changements hormonaux peuvent affaiblir la résistance de la peau aux irritants.
Les douches et les bains trop fréquents peuvent accentuer la vulnérabilité de la fonction de barrière de la peau sèche et sensible.

Causes externes de la peau sensible du corps

  • L'exposition à une faible humidité et à l'air froid incite le corps à conserver la chaleur en contractant les vaisseaux sanguins de la peau, et en la départissant de son humidité essentielle. La peau peut facilement se dessécher et devenir squameuse.
  • Les températures élevées et l'humidité entraînent une augmentation de la transpiration corporelle, qui s'évapore et dessèche la peau.
  • Les études montrent que les radicaux libres créés par les rayons UV, l'ozone et les polluants environnementaux affaiblissent les défenses naturelles de la peau, qui se dessèche et devient irritée. Lisez davantage sur les facteurs qui influent sur la peau.
  • Les traitements médicaux comme la radiothérapie et les antibiotiques peuvent rendre la peau sensible. Les antibiotiques nuisent aux bactéries bénéfiques comme le lactobacille.
  • Les savons et les surfactants ordinaires enlèvent non seulement les particules de saleté lipophiles, mais aussi les importants lipides protecteurs de la peau, causant un déséquilibre du pH et l'irritation de la peau.

Le froid peut endommager le film hydrolipidique de la peau et déclencher la sensibilité.
Certains médicaments peuvent rendre la peau plus sensible, même si cela est habituellement temporaire.
SOLUTIONS

Soulager et diminuer la peau sensible du corps

Prévenir les récurrences

L'imprévisibilité de la peau sensible signifie que dans de nombreux cas, les solutions se trouvent dans la prévention plutôt que dans le traitement.

Aider la peau à se défendre

Dans la peau sensible, l'activité enzymatique est souvent inhibée, entraînant un affaiblissement de la fonction de barrière. Les recherches ont montré que certains ingrédients d'origine naturelle peuvent aider à stimuler les enzymes afin de recommencer à protéger le corps. Ces ingrédients comprennent :

  • La glycérine, qui absorbe et retient l'eau et permet d'hydrater la peau.
  • Le tampon de citrate pH5 restaure le pH naturel de la peau. En conséquence, les activités enzymatiques de la peau peuvent revenir à la normale et un équilibre sain est rétabli.

 

Protéger la peau contre les rayons du soleil peut aider à réduire la sensibilité de la peau. Il est préférable d'éviter complètement le soleil entre 11 h et 15 h, et de porter des vêtements pour se protéger. Cette consigne s'applique particulièrement aux enfants de moins de trois ans. Choisissez un écran solaire sans irritants comme les parfums, et appliquez-le généreusement 30 minutes avant de sortir, puis répétez l'application toutes les deux heures.

Ajustez les routines quotidiennes de nettoyage en limitant le temps passé sous la douche ou dans le bain et utilisez de l'eau tiède plutôt que chaude. Évitez les désincrustants corporels et épongez la peau plutôt que la frotter, pour la sécher.

Choisissez des vêtements en fibres naturelles plutôt que synthétiques. Ce conseil est particulièrement pertinent pour prévenir les infections bactériennes dans la zone intime.

Se couvrir les mains peut aider à les protéger des substances nocives - utilisez des gants lorsque vous manipulez des surfactants, des détergents ou d'autres irritants.

Les recherches révèlent qu'un régime alimentaire varié, riche en aliments contentant des antioxydants, peut aider à garder la peau en santé. Ce régime pourrait inclure des fruits et des légumes jaunes et orange, des légumes-feuilles verts, du poisson - spécialement du saumon - et des noix. Lisez plus sur les facteurs qui influent sur la peau.

Utilisez toujours un écran solaire formulé pour la peau sensible.
Épongez délicatement la peau pour la sécher afin de prévenir d'autres dommages à barrière cutanée.

Choisir des produits de soin de la peau

Au moment de choisir des nettoyants, hydratants et autres produits de soin pour la peau sensible, il est important d'éviter les produits qui contiennent des irritants comme les colorants. Toutefois, pour qu'un produit soit véritablement efficace, il ne doit pas agir seulement à la surface de la peau, mais aussi à l'intérieur de celle-ci. Dans le cas de la peau sensible, les produits reconnus pour leurs effets durables sont aussi à considérer.

Essayez la lotion et crème hydratante de la gamme Original d’Eucerin pour les peaux sensibles, sèches et très sèches.

Recherchez des ingrédients actifs comme le dexpanthénol et la glycérine, qui agissent tous deux sous la surface de la peau.

Ce site Web a pour objectif de fournir des informations générales et ne remplace en aucun cas les conseils d'un médecin ou d'un spécialiste. Consultez un professionnel de la santé si les symptômes s'aggravent ou persistent.