Mère avec son enfant.

Comprendre la peau à des âges différents

La peau est un organe vivant qui subit des changements importants durant la vie d'une personne. De la peau délicate du nouveau-né jusqu'aux rides de la vieillesse, en passant par l'acné pour certains adolescents. Chaque étape comporte ses propres besoins et les soins de la peau doivent tenir compte de ces besoins changeants. Choisir les produits appropriés pour nettoyer, protéger, nourrir et réparer la peau à chacune de ces étapes aidera à la garder en santé et à s'assurer qu'elle dégage une apparence et une sensation naturelles exceptionnelles

Étapes et âges différents

Peau de bébé

La peau de bébé équivaut seulement à un cinquième de l'épaisseur de la peau d'un adulte. Elle compte le même nombre de couches, mais chaque couche est considérablement plus mince, ce qui la rend délicate et sensible.

La couche extérieure de l'épiderme (la couche cornée) est particulièrement mince et les cellules sont moins compactes que dans la peau d'un adulte. Les glandes sudoripares et sébacées sont aussi moins actives et, de ce fait, le film hydrolipidique et le manteau acide protecteur sont encore relativement faibles. Cela signifie que la fonction de barrière est affaiblie et que la peau de bébé est :

  • moins résistante;
  • particulièrement sensible aux influences chimiques, physiques et microbiennes;
  • sujette au dessèchement;
  • plus sensible aux UV.

La sensibilité aux UV est accentuée par le fait que les bébés ont aussi une pigmentation faible. Les mélanocytes (les cellules responsables de la production de mélanine) sont présents, mais moins actifs. Les bébés doivent donc être gardés à l'écart du soleil.

Les bébés ont aussi plus de difficulté à réguler leur température corporelle que les adultes, parce que :
  • la surface de leur corps est relativement grande;
  • leurs glandes sudoripares sont moins actives;
  • leur circulation sanguine est encore très lente à s'adapter.

Bébé endormi
Chaque couche de la peau d'un bébé est beaucoup plus mince que celle d'un adulte.
Bébé qui joue
Les bébés ont une pigmentation plus faible et plus de difficulté à réguler leur température corporelle.

Il est important que les adultes soient conscients de cela et surveillent et contrôlent la température de l'environnement où évoluent les bébés.

Lisez davantage sur la peau de bébé, les maladies qu'elle peut contracter et comment en prendre soin dans la peau des enfants.

Peau des enfants

À l'âge de 4 ans, la peau et ses annexes (comme les poils, les ongles et les glandes) sont un peu plus matures. Toutefois, la peau des enfants est encore plus mince et a moins de pigmentation que la peau d'adulte. Étant donné que ces mécanismes d'autoprotection sont moins développés, la peau jeune est particulièrement sensible aux rayons UV. Lisez davantage sur la peau des enfants et comment en prendre soin.

À l'âge de 12 ans, la structure et la fonction de la peau d'un enfant correspondent à celles d'un adulte.

Petite fille touchant son bras
À l'âge de 4 ans, la peau est légèrement plus mature, mais est encore très sensible.

L'adolescence

Les changements hormonaux à la puberté peuvent avoir des effets considérables sur la peau - particulièrement sur le visage, les épaules, la poitrine et le dos. L'augmentation de la production de sébum et la desquamation perturbée des cornéocytes peuvent rendre la peau grasse et sujette à l'acné. Cela disparaît lorsque l'adolescent vieillit, mais pour certains, spécialement les femmes, l'acné peut se poursuivre jusqu'à l'âge mûr et au-delà.

Adolescente appliquant de la crème sur son visage.
Les changements hormonaux peuvent entraîner des irrégularités cutanées qui peuvent disparaître plus tard.

Fin de la vingtaine

L'hérédité, le mode de vie et l'environnement détermineront à quelle étape l'épiderme et le derme commencent à s'amincir mais, autour de 25 ans, les premiers signes de vieillissement peuvent apparaître, normalement sous la forme de ridules.
Lorsque la peau commence à s'amincir, sa fonction de barrière est sa protection naturelle contre les UV diminuent aussi graduellement.
La masse et la flexibilité du collagène commencent aussi à diminuer à un taux d'environ 1 % par année.

Visage de femme
Autour de 25 ans, les premiers signes de vieillissement peuvent devenir visibles.

Durant la trentaine

  • La fonction de barrière s'affaiblit progressivement.
  • Les processus métaboliques des cellules commencent à ralentir.
  • La perte d'humidité de la peau augmente.
  • L'élasticité de la peau diminue.

Femme regardant par-dessus son épaule.
L'humidité et l'élasticité diminuent et les rides peuvent commencer à se former.

De la quarantaine à la fin de la cinquantaine

Au cours des prochaines décennies, la structure cutanée change graduellement :


Épiderme
L'organisation ordonnée des couches individuelles de l'épiderme disparaît. Moins de cellules se forment, les cellules existantes rétrécissent et les couches supérieures s'amincissent, ce qui peut entraîner :
  • Une augmentation de la rugosité et de la sécheresse.
  • Des zones d'hyperpigmentation (appelées taches de vieillesse).
  • L'affaiblissement de la capacité de guérison et augmentation du risque d'infection cutanée.
 

Derme

Le tissu conjonctif dans la couche cutanée intermédiaire perd sa structure fibreuse et sa capacité de rétention d'eau, et les fibres élastiques se dégradent et entraînent une perte de vigueur et d'élasticité, ainsi que l'apparition de rides.

Une diminution graduelle du développement des vaisseaux sanguins se produit également dans le derme. Le derme fournit des nutriments à l'épiderme; donc, sans éléments nutritifs, les deux couches et les connexions entre elles s'amincissent et s'aplatissent, entraînant une perte de densité et de fermeté de la peau courante chez les femmes après la ménopause. La diminution du flux sanguin cause aussi une perte d'éclat. La peau peut sembler terne et des capillaires brisés peuvent apparaître.
Femme touchant son nez et son menton.
La rugosité, la sécheresse, l'hyperpigmentation et le risque d'infection cutanée peuvent augmenter.
Visage et mains d'une femme
Une diminution du développement des vaisseaux sanguins peut entraîner une perte d'éclat de la peau.

Hypoderme
La couche inférieure du tissu adipeux diminue graduellement, entraînant une perte de volume et une perte de densité.
La peau perd son énergie et devient moins résiliente à la pression.

À 60 ans et 70 ans

  • La capacité naturelle de la peau de produire des lipides diminue, ce qui cause la sécheresse, la déshydratation et plus de rides.
  • La peau se régénère plus lentement et s'amincit progressivement, ce qui entraîne une perte de volume et une perte de densité. La capacité de guérison est aussi réduite.
  • La sensibilité aux rayons UV augmente et la peau est sujette à l'hyperpigmentation (p. ex., taches de vieillesse).

Femme d'âge moyen touchant son visage avec la main.
La régénération ralentit et la sensibilité aux UV peut augmenter.

Après la fin des 70 ans, la fonction immunitaire de la peau a diminué, rendant la peau plus sujette à l'infection.

Lisez davantage sur la structure cutanée dans structure et fonction cutanées. Lisez davantage sur le processus de vieillissement, comment prendre soin de la peau et retarder les signes du vieillissement général de la peau.
La peau masculine et la peau féminine vieillissent différemment.

Visage d'une femme âgée
L'infection cutanée peut augmenter en raison d'une diminution de la fonction immunitaire.

Quelles sont les causes du vieillissement de la peau?

Le vieillissement de la peau est causé par une combinaison de différents facteurs, internes et externes. Comprendre comment les facteurs internes et externes influent sur la structure et la fonction cutanées peut aider à éclairer les choix en matière de soins de la peau.

Facteurs internes

Notre âge biologique détermine les changements structurels dans la peau, dont certains sont inévitables :

  • Un mauvais approvisionnement en sang signifie que moins d'oxygène et de nutriments sont transportés à la surface de la peau, ce qui produit un teint plus terne. 
  • La diminution de l'activité des glandes sébacées et sudoripares entraîne un affaiblissement du film hydrolipidique et un dessèchement de la peau. Lisez davantage sur la sécheresse causée par le vieillissement
  • La réduction de la production d'estrogènes après la ménopause, combinée à une diminution de la régénération cellulaire, influe sur la structure cutanée du visage féminin.


La génétique joue aussi un rôle clé dans la façon dont vieillit notre peau. Notre ethnicité, notre sexe et le type de peau avec lequel nous naissons influent tous sur la rapidité d'apparition des signes de vieillissement à la surface de la peau.

Illustration graphique de la surface de la peau.
Peau jeune avec un épiderme épais et un réseau solide de fibres de collagène.
Illustration graphique de la structure cutanée.
Peau âgée avec un épiderme aminci et un réseau affaibli de fibres de collagène.

Facteurs externes

Toutefois, il est intéressant de savoir que plus de 80 % du vieillissement de la peau est causé par des facteurs externes qui peuvent être modifiés :

  • Facteurs environnementaux : exposition aux UV, changements climatiques et pollution atmosphérique.
  • Facteurs liés au mode de vie : tabac, alcool, nutrition, stress et absence de soins de la peau appropriés.


Lisez davantage sur les facteurs qui influent sur les facteurs qui influent sur la peau.

Les recherches ont montré que les zones de la peau qui demeurent non exposées au soleil conservent leur teint, leur élasticité et leur capacité de se régénérer jusqu'à un âge avancé. C'est l'exposition aux rayons UV qui cause le vieillissement prématuré de la peau. Cela signifie que réduire l'exposition au soleil et utiliser une protection solaire éprouvée et efficace constituent une mesure essentielle qui peut être prise afin de retarder les signes du vieillissement prématuré. Lisez davantage sur le soleil.

Le nettoyage quotidien et les soins de la peau avec des produits formulés pour répondre aux besoins particuliers du type de peau, de son état et de son âge aideront à garder la peau saine et à retarder les signes de vieillissement prématuré. Lisez davantage sur une routine quotidienne de soins de la peau du visage.

Femme appliquant de la crème sur son visage.
Il est intéressant de savoir que 80 % des facteurs influant sur le vieillissement sont externes et peuvent être contrôlés.
Femme nettoyant son visage avec un tampon de coton.
Le nettoyage quotidien et une exposition réduite au soleil peuvent retarder le vieillissement prématuré de la peau.