Imprimer

Dermatite atopique sur le corps des enfants Reconnaître et traiter les symptômes

La dermatite atopique est une maladie de la peau non contagieuse extrêmement courante qui touche jusqu'à 10 à 20 % des enfants dans le monde et de 2 à 5 % des adultes. Il s'agit d'une maladie chronique, ce qui signifie que les symptômes peuvent être durables, bien que les bébés et les enfants puissent se défaire des symptômes en vieillissant. Les personnes atteintes vivent habituellement deux phases de la maladie - une phase inactive (« intervalle ») et une phase active plus aiguë (« poussée »). Dans les deux phases, de bons soins de la peau peuvent aider à soulager l'inconfort.


SIGNES ET SYMPTÔMES

QU'EST-CE QUE LA DERMATITE ATOPIQUE?

La dermatite atopique (ou eczéma atopique) est une maladie de la peau de plus en plus courante qui touche les adultes, les enfants et les bébés, de toutes les couleurs de peau, partout dans le monde. Les enfants sont les plus sujets, 90 % des personnes atteintes développant la dermatite atopique avant cinq ans, mais de nombreux enfants se défont de la maladie en vieillissant. Elle débute rarement à l'âge adulte.

Illustration graphique de la peau
1. La détérioration de la fonction de barrière de la peau facilite l'invasion des microorganismes
2. Activation des cellules immunitaires, inflammation
3. Démangeaison
Peau rougie
La peau atteinte de dermatite atopique chez les enfants tend à être bosselée, épaisse et coriace.

Les symptômes peuvent apparaître sur le cuir chevelu (calotte séborrhéique), le visage et le corps, et les zones touchées varient entre les bébés, les enfants et les adultes :

  • Les bébés peuvent développer les symptômes dès l'âge de deux à trois ans. Une éruption cutanée peut se produire soudainement et rendre la peau sèche, squameuse et prurigineuse. Durant les poussées, la peau infectée peut suinter. Habituellement, les bébés contractent la dermatite atopique sur le visage - particulièrement sur les joues - et sur le cuir chevelu (aussi appelée « calotte séborrhéique »), les genoux et les coudes. Il est très rare que les bébés développent la peau atopique dans la région du siège. Même si l'érythème fessier peut sembler similaire, cette région est trop pour que la dermatite atopique se développe.
  • Les enfants qui développent la maladie plus tard (entre deux ans et la puberté) commencent habituellement par une éruption cutanée sur le corps, qui devient sec avec des plaques prurigineuses et squameuses. La peau tend à être bosselée, épaisse et coriace. Les zones couramment touchées sont le creux des coudes ou des genoux, le cou, les poignets, les chevilles et/ou les plis entre les fesses et les jambes. Les enfants caucasiens tendent à avoir des symptômes à l'intérieur des articulations - coudes, poignants, derrière les genoux et le devant des chevilles. Les enfants noirs et asiatiques tendent à être touchés sur le côté opposé des articulations, comme la pointe du coude ou le devant des genoux.
  • La dermatite atopique chez les adultes se caractérise par une peau très sèche, squameuse et une démangeaison constante sur le visage et le corps.

La dermatite atopique comporte habituellement deux « phases ». Durant la phase inactive, la peau est très sèche, irritable et squameuse et doit être hydratée quotidiennement. Les phases actives (ou « poussées ») sont plus difficiles et doivent être traitées avec des médicaments topiques pour calmer la peau enflammée et soulager la démangeaison.

La maladie peut être très éprouvante, non seulement pour l'enfant malade, mais aussi pour ses parents, car il peut être difficile d'empêcher un enfant de se gratter. Les enfants - les bébés et les bambins en particulier - se frottent parfois contre leurs couvertures, les tapis ou d'autres surfaces pour soulager la démangeaison, ce qui peut infecter la peau. Cela peut entraîner des problèmes de sommeil, causant plus de stress pour les parents.

Cela dit, un traitement efficace et de bons soins de la peau peuvent soulager l'inconfort en grande partie.

Petite fille jouant avec un toutou.
Les toutous (préférablement faits de coton) peuvent distraire votre enfant et l'empêcher de se gratter.

COMMENT PUIS-JE SAVOIR QUE MON ENFANT A DES POUSSÉES SUR SON CORPS?

Votre enfant peut avoir des poussées si…

Votre enfant n'a peut-être pas de poussées si…

La démangeaison est modérée à intense.

La peau est enflammée et douloureuse.

La peau suinte et peut même saigner.

L'application d'un hydratant atténue ses symptômes.

Il arrive à gérer ses symptômes sans se gratter.

Sa peau est intacte et seulement légèrement squameuse.

Si vous êtes dans le doute concernant les symptômes de votre enfant, consultez un dermatologue.


CAUSES ET DÉCLENCHEURS

CAUSES ET DÉCLENCHEURS POTENTIELS DE LA DERMATITE ATOPIQUE

Les dermatologues ont identifié plusieurs facteurs contributifs et causaux, notamment :

Mère et enfant assis l'un près de l'autre.
Le lien est déterminant - si un ou les deux parents ont la dermatite atopique, les enfants sont plus susceptibles de contracter la maladie.
Avenue d'une grande ville
Les enfants vivant les zones urbaines plus polluées sont plus susceptibles de développer la dermatite atopique.

  • Liens avec le rhume des foins et l'asthme. Les données montrent que la dermatite atopique est liée au rhume des foins et à l'asthme. Ce que l'on appelle la « marche atopique » commence habituellement avec la dermatite atopique infantile puis, durant l'adolescence et l'âge adulte, le rhume des foins et l'asthme se développent.
  • Liens héréditaires. Si un ou les deux parents ont la dermatite atopique, leurs enfants sont plus susceptibles d'avoir ces trois maladies atopiques.
  • Environnement. Dans les pays développés, les enfants vivant dans les zones urbaines plus polluées, et ceux vivant dans les climats froids sont plus susceptibles de développer la dermatite atopique. Une étude a montré que des enfants jamaïcains vivant à Londres étaient deux fois plus susceptibles de développer la dermatite atopique que ceux vivant en Jamaïque.
  • Sexe. Les filles sont légèrement plus susceptibles de contracter la maladie que les hommes.
  • Âge de la mère à l'accouchement. Les données montrent que les bébés nés à la fin de la période de procréation d'une femme sont plus sujets à la dermatite atopique.

Les personnes atteintes ont une déficience en facteurs d'hydratation naturelle (comme l'urée et les acides aminés) et présentent un dérangement du métabolisme des lipides épidermiques, ce qui explique pourquoi la peau est plus susceptible d'être sèche et la fonction de barrière est perturbée.

Cycle de la peau atopique (aussi appelé cycle démangeaison-grattage)

Les poussées se produisent souvent dans un cycle de peau atopique (voir l'illustration). Il s'agit d'un cercle de cause à effet qui commence lorsqu'un enfant se gratte et perturbe sa barrière cutanée déjà fragile. Les couches exposées deviennent alors un terrain fertile pour la bactérie appelée staphylocoque doré. Elles se multiplient et infectent la peau. L'infection cause l'inflammation, qui cause la démangeaison, et le cycle recommence encore.

Les traitements dermatologiques aident à briser le cycle de la peau atopique.


FACTEURS CONTRIBUTIFS

D'AUTRES FACTEURS CONTRIBUTIFS

Les déclencheurs variant d'une personne à l'autre, il peut donc être utile de tenir un journal où sont consignés les facteurs externes et leur influence sur l'état de la peau de l'enfant. Ces facteurs peuvent comprendre :

  • Les matières pouvant toucher leur peau, comme le nylon (qui cause la transpiration) et la laine (qui est un facteur aggravant).
  • Les aliments et boissons. Les exemples courants comprennent les produits laitiers, les noix et les fruits de mer. Il est important de consulter votre médecin, toutefois, avant d'éliminer ces aliments du régime alimentaire de votre enfant, afin qu'il ne manque pas d'éléments nutritifs importants).
  • Les allergies au poil d'animaux, aux pollens ou aux acariens.
  • Le stress psychologique
  • Les détersifs en particulier biologiques. 
  • La fumée passive de cigarettes.
  • L'insomnie et le stress (effets secondaires de la maladie) qui peuvent aggraver les symptômes.

Lisez davantage au sujet des facteurs qui influent sur la peau.

Noix
Certains aliments comme les noix peuvent déclencher les symptômes de la dermatite atopique.

SOLUTIONS

SOULAGER L'INCONFORT DE LA DERMATITE ATOPIQUE SUR LA PEAU DES ENFANTS

Mère tenant son enfant dans les bras - l'enfant tient un toutou
L'application d'hydratants quotidiennement soulage la sécheresse, l'irritation et la démangeaison de la peau peut réduire le stress émotionnel pour les enfants et les parents, et peut améliorer la qualité de vie

Bien qu'il n'y ait encore aucun remède connu à la dermatite atopique, toutes les thérapies médicales recommandent l'application constante d'un hydratant afin de soulager la sécheresse, l'irritation et la démangeaison de la peau, et réduire le stress émotionnel pour l'enfant et pour les parents.

Durant un intervalle, il est vital de conserver une routine quotidienne de soins de la peau, en utilisant des émollients

Émollients

Les émollients, aussi appelés hydratants, comprennent les crèmes, lotions et crème pour le visage qui peuvent être utilisées avec les additifs pour le bain et huiles pour la douche afin de garder la peau hydratée. La peau souple est moins prurigineuse et moins sujette au grattage et à l'irritation.

Les ingrédients clés contenus dans les formules des émollients peuvent comprendre :

  • Céramide 3 aide à rétablir la barrière protectrice de la peau et l’Avoine apaise les démangeaisons dues a l’eczéma.
  • La licochalcone A. Extrait de la racine de réglisse qui réduit les rougeurs causées par la sécheresse.

Traitements dermatologiques

Lorsque les poussées se produisent, il est important de compléter les émollients avec des soins actifs sur ordonnance, comme les crèmes médicamentées. Ces crèmes topiques contiennent habituellement des corticostéroïdes.

Les corticostéroïdes sont des ingrédients efficaces et rapides qui soulagent la démangeaison durant les poussées presque instantanément. Toutefois, leur application doit être limitée selon l'avis du médecin.

D'autres conseils pour les parents ayant des enfants atteints de dermatite atopique sur le corps

Bébé allant au lit
L'eau du bain de votre bébé doit être tiède, jamais chaude.
Mère coupant les ongles de son bébé avec un couple-ongles.
Il est recommandé de couper courts et uniformes les ongles des enfants afin d'empêcher le grattage intense.

  • Lavez votre enfant dans l'eau tiède plutôt que chaude.
  • Limitez les bains de 5 à 10 minutes.
  • N'utilisez pas de bain moussant.
  • Épongez la peau, puis appliquez un émollient immédiatement après.
  • Appliquez un émollient au moins deux fois par jour.
  • Coupez courts et uniformes les ongles de l'enfant afin qu'il ne gratte ni ne perfore la peau.
  • Mettez des gants de coton à l'enfant la nuit pour l'empêcher de se gratter durant son sommeil.
  • Maintenez la température et l'humidité des pièces basses.
  • Il est conseillé de donner une poupée à l'enfant qu'il peut gratter, réduisant ainsi son besoin de gratter sa peau.