Imprimer

Dermatite atopique sur le corps Soulager l'inconfort des symptômes quotidiens

La dermatite atopique est une maladie de la peau qui touche entre 2 et 5 % des adultes et 10 et 20 % des enfants dans le monde. C'est une maladie chronique à long terme caractérisée par une peau sèche, squameuse et irritable, et par des poussées occasionnelles avec des plus de symptômes éprouvants. Bien qu'il n'y ait aucun remède connu, les soins de la peau réguliers et constants peuvent la protéger.


SIGNES ET SYMPTÔMES

QU'EST-CE QUE LA DERMATITE ATOPIQUE?

La dermatite atopique – aussi appelée eczéma atopique – est une maladie cutanée chronique qui touche la peau du visage et du corps, des bébés, des enfants et des adultes.

Illustration graphique de la peau
1. La détérioration de la fonction de barrière de la peau facilite l'invasion des microorganismes
2. Activation des cellules immunitaires, inflammation
3. Démangeaison
Dos d'une femme avec la peau infectée
Les zones infectées varient d'une personne à l'autre. Les symptômes caractéristiques de la peau sont la sècheresse, la desquamation et l'irritation.

Les incidences sont en hausse, particulièrement en Occident, les cas signalés ayant augmenté de deux à trois fois depuis trente ans. Il n'y a pas de cause concluante connue de la dermatite atopique, mais les données indiquent des liens avec l'asthme et le rhume des foins.

La maladie touche principalement les enfants –  de 10 à 20 % sont touchés dans le monde – et de 2 à 5 % des adultes.

Chez les adultes, l'éruption cutanée tend à toucher le cou et le décolleté, le creux des coudes, les mains et les pieds, ainsi que le visage et le cuir chevelu. Les symptômes et les zones touchées sont légèrement différents chez les enfants et les bébés.

Les personnes atteintes vivent souvent des problèmes additionnels comme l'insomnie, le stress, la discrimination et le manque de confiance en soi. En plus de garder une bonne routine de soins de la peau, certains changements au mode de vie peuvent atténuer les symptômes – notamment porter des vêtements de coton, maintenir les températures basses pour éviter la transpiration et éviter les aliments déclencheurs.

Si vous êtes dans le doute concernant vos symptômes, consultez  un dermatologue.


CAUSES ET DÉCLENCHEURS

CAUSES ET DÉCLENCHEURS POTENTIELS DE LA DERMATITE ATOPIQUE

Les dermatologues n'ont pas encore découvert la cause définitive de la dermatite atopique, ni un remède. Toutefois, les données montrent que certains facteurs rendent certaines personnes plus à risque que d'autres. Ils comprennent :

  • Hérédité. Les données montrent un lien entre la dermatite atopique, l'asthme et le rhume des foins. Si un des deux parents souffre d'une de ces maladies, il y a un risque que leur enfant développe la dermatite atopique. Le risque augmente proportionnellement si les deux parents sont atteints des trois maladies; le risque d'hériter de la maladie augmente.
  • Climat/lieu. Les climats froids augmentent le risque de contracter la dermatite atopique, tout comme les villes polluées. Les données montrent que des enfants jamaïcains élevés à Londres ont deux fois plus de risque de développer la dermatite atopique que ceux qui vivent en Jamaïque.
  • Sexe. Les femmes sont légèrement plus sujettes à la dermatite atopique que les hommes.
  • L'âge de la mère. Les enfants nés de mères plus âgées courent un plus grand risque que ceux qui naissent de mères jeunes.

Mère et enfant se cajolant.
La dermatite atopique peut être héréditaire. Les parents souffrant de dermatite, d'asthme ou de rhume des foins peuvent la transmettre à leur enfant.
Visage d'une femme d'âge moyen.
Les femmes, en général, sont plus sujettes à la dermatite atopique et même leur âge à la grossesse peut être déterminant.

La peau atopique manque de facteurs d'hydratation naturelle (FHN), comme les acides aminés, et la formation des lipides de la barrière protectrice est altérée. Cela affaiblit la barrière cutanée et rend les couches inférieures sujettes à l'infection causée par le grattage avec les ongles à travers la surface de la peau.

Les symptômes de la dermatite atopique sont aussi les déclencheurs. La peau étant sèche et prurigineuse, les personnes atteintes se grattent. En se grattant, ils perturbent la fonction de barrière cutanée. Les couches inférieures sont ainsi exposées et vulnérables à l'infection provenant de l'environnement. Les bactéries causent l'irritation et la démangeaison se poursuit. Cela s'appelle le cycle de la peau atopique.

Cycle de la peau atopique (aussi appelé cycle démangeaison-grattage)

FACTEURS CONTRIBUTIFS

D'AUTRES FACTEURS CONTRIBUTIFS

Un certain nombre d'autres facteurs peuvent aggraver les symptômes existants, bien que ceux-ci varient d'une personne à l'autre. Ils comprennent :

Femme portant un chandail en coton
Les vêtements de coton, entre autres, sont recommandés - ils sont doux et confortables. Porter des gants de coton la nuit, par exemple, empêche de se gratter durant le sommeil.

  • allergies alimentaires – p. ex.. lait, fromage, noix, fruits de mer 
  • allergies à l'alcool
  • allergies aux acariens, aux pollens et/ou à la poussière
  • abrasif et tissus non respirants – p. ex. laine et nylon
  • nickel – un métal couramment présent dans les bijoux et les montres.
  • formaldéhyde
  • certains détersifs – souvent étiquetés « biologiques »
  • stress
  • insomnie
  • sueur
  • fumée de cigarette

Lisez davantage sur les facteurs qui influent sur la peau.


SOLUTIONS

CONTRÔLER LES SYMPTÔMES DE LA DERMATITE ATOPIQUE SUR LE CORPS

Il n'y a pas de remède connu à la dermatite atopique, mais les personnes atteintes ont certains moyens pour les aider à soigner leur peau atopique, et même prolonger les périodes entre les poussées. Le plus important, c'est de garder la peau hydratée constamment avec des émollients.

Émollients

Les émollients (aussi appelés hydratants) doivent être appliqués quotidiennement, peu importe les symptômes. Ces lotions, crèmes pour le visage, huiles de douche et additifs pour le bain gardent la peau souple et hydratée, et par conséquent moins susceptible à la démangeaison et aux dommages. L'utilisation régulière d'émollients aide à réduire la démangeaison.

Les ingrédients souvent contenus dans les émollients comprennent :

  • Céramide 3 aide à rétablir la barrière protectrice de la peau et l’Avoine apaise les démangeaisons dues a l’eczéma.
  • La licochalcone A (extrait de la racine de réglisse) réduit les rougeurs causées par la sécheresse.

Traitements dermatologiques

Les poussées nécessitent des soins plus intensifs avec des crèmes à action immédiate qui sont ajoutées à la routine quotidienne d'hydratation. Ces crèmes topiques contiennent souvent de l'hydrocortisone.

Les corticostéroïdes (comme l'hydrocortisone) sont très efficaces et rapides pour soulager la démangeaison et réduire l'inflammation. Toutefois, ils présentent des inconvénients. Par exemple, un usage prolongé peut amincir la peau.

Pour cette raison, ce n'est pas un choix viable à long terme et il n'est pas idéal pour les bébés et les enfants.

Femme appliquant de la crème sur sa jambe gauche
Les crèmes topiques à action immédiate sont souvent nécessaires en cas de poussées. Comme ces crèmes peuvent contenir de l'hydrocortisone, l'utilisation à long terme n'est pas recommandée.

Soins personnels quotidiens pour la dermatite atopique sur le corps

Même si les déclencheurs varient d'une personne à l'autre, les personnes atteintes ont trouvé quelques changements efficaces du mode de vie :

Femme dans une pose détendue avec la jambe pliée.
Les vêtements de coton, entre autres, sont recommandés. Ils sont doux et confortables. Porter des gants de coton la nuit, par exemple, empêche de se gratter durant le sommeil.
Femme après la douche, enveloppée dans une serviette, un turban en serviette sur la tête
Les douches sont mieux que les bains, pourvu qu'elles ne soient pas trop longues et que l'eau ne dépasse pas 32°.

  • Garder la température et l'humidité des pièces peu élevées afin d'éviter la transpiration.
  • Porter des vêtements doux et près de la peau. Le coton est confortable et peut être porté en plusieurs couches durant l'hiver. Les textures abrasives, comme la laine, et les tissus non respirants comme le nylon sont à éviter.
  • Conserver les produits de soin de la peau dans le réfrigérateur, car les crèmes fraîches aident à soulager la démangeaison.
  • Tenir un journal contenant tous les déclencheurs des poussées.
  • Prendre des vacances dans des endroits au climat frais et modéré - pas trop chaud ni trop froid.
  • Laver les nouveaux vêtements avant de les porter afin d'enlever les teintures irritantes et les apprêts de tissu.
  • Porter des gants de coton la nuit pour empêcher de se gratter durant le sommeil.
  • La thérapie de l'enveloppement humide peut aider à réduire la démangeaison et le désir de se gratter (consultez votre dermatologue pour plus d'information).
  • Prendre des douches plutôt que des bains, mais jamais trop chaudes (<32°) et pas trop souvent ni trop longues.
  • Limiter la durée des bains entre 5 à 10 minutes au maximum.
  • Toujours utiliser des huiles de bain (ou de douche) car elles ont un effet nourrissant et rafraîchissant grâce aux lipides.
  • Éviter les éponges rudes ou les brosses de massage dans le bain ou la douche.
  • La méditation et le yoga apaisent le stress.

Si vous avez des doutes quant au type de traitement à suivre, consultez un médecin ou un dermatologue.